Voulez-vous devenir membre ?

En tant que membre, vous avez droit à de nombreux avantages. Profitez de tous nos services et inscrivez-vous maintenant!

Newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter et restez informé des dernières nouvelles!

S'inscrire

Lidl : on recherche activement des travailleurs masculins, sans enfants, hyper-flexibles !

15/02/2024 | FR / NL

Ce 14 février, nous avions une nouvelle réunion de RSN chez Lidl. Réunion qui devait faire suite à l’échec de la conciliation de décembre dernier. Nous attendions de la direction des solutions sur l’amélioration de vos contrats. La direction, comme d’habitude, considère que les règles en vigueur chez Lidl sont déjà trop contraignantes pour eux et que tout n’est donc pas possible.

Lorsqu’on lit les slides de la direction, que voit-on ? 

  • Contrat minimum de 24h à l’embauche. À partir de 2 ans d’ancienneté, 28h pour les FB. 
  • 50 FB supplémentaires passeraient à 36h

Waouh, est-ce l’effet « Saint-Valentin » qui les met de si charmante humeur ? 

  • Non, ça, ce sont les fleurs… le vase arrive juste derrière…

Pour accéder à ces deux points, on nous parle dans un premier temps :

  • D’horaires coupés (vous savez, des horaires avec quelques heures de coupure le midi par exemple). Nous avons immédiatement dit STOP puisque illégal au niveau du secteur. 
  • De 6h du matin pour tous

On nous dit qu’il faudrait que tous les travailleurs commencent à 6 heures du matin. Pas de volontariat possible, tout le monde…

Sérieusement, vous avez déjà vu une crèche ou un accueil extrascolaire qui accepte vos enfants à 5h30 le matin ? NON !

Dixit la direction, travailler à 6h du matin augmenterait votre confort au travail !

Des fermetures et ouvertures calculées sur base trimestrielle et plus par semaine

Vous savez combien il est difficile de faire respecter chaque semaine vos acquis de fermetures et d’ouvertures. Ici, tout serait dérégulé et calculé sur un trimestre, sans stabilité obligatoire. Comment à nouveau gérer vie professionnelle et vie privée quand, à nouveau, la direction met le grand braquet sur la flexibilité. Pour rappel, il y a quelques mois à peine, nous avions engrangé une flexibilité horaire limitée (+4/-4) pour les temps partiels. Hop, tout cela vole en éclats !

De la flexibilité et de la précarité renforcées

Nous avions aussi obtenu qu’il n’y ait plus de CDD… Comme par magie, ils vont réapparaitre dans le cadre d’une nouvelle norme de « précarité » de 10%. Le SETCa a fait de l’encadrement de la précarité une priorité. Ici, Lidl se moque de nous, puisque le taux actuel de précarité est actuellement de +/-7 %, et on devrait accepter 10% ? Pour Lidl, encadrer, c’est augmenter la précarité, tout le contraire de ce que nous demandons. Sur les contrats étudiants, la seule chose que nous sachions, c’est qu’il s’agira de prestations de 3h… Quel type de contrat, quels jours, quel volume, quelle période de l’année ? Aucune contrainte prévue… La foire à l’étudiant toute l’année ! Bref, pour avoir pour quelques FB un passage à 28h/sem. après deux ans d’ancienneté et le passage de 50 FB en 36h/sem., il faudra accepter tout ce qui est expliqué ci-dessus…

De qui se moque-t-on ? 

Que fera-t-on des enfants à 6h du mat, c’est déjà compliqué à 7h ? Comment gérera-t-on des fermetures et des ouvertures qui changent tout le temps, comment encore obtenir des heures complémentaires si les étudiants envahissent encore plus les magasins ? 

 

De fait, Lidl va limiter l’emploi féminin et donner la priorité aux hommes sans enfants… C’est cela ou le sacrifice constant de votre vie privée

Pour le SETCa, c’est clair, la direction doit revoir sa copie, ceci n’est pas une base de négociation convenable !

Restez à l’écoute de vos DS, mobilisés !